Le sommeil

50% des personnes souffrant d'insomnie développent des douleurs persistantes.  De même, il est prouvé qu'un sommeil amélioré s'accompagne d'une baisse des perceptions douloureuses!

Chez les animaux, des expériences ont montré que de petites blessures s'étendent et deviennent plus douloureuses s'ils sont privés de sommeil!

Comment faire?

1) Consultez votre médecin! 

S'il l'estime nécessaire, il vous invitera à consulter un spécialiste du sommeil qui essaiera de déterminer les causes de votre insomnie.

2) Les solutions

- Des compléments alimentaires ou des somnifères peuvent être prescrits mais ils ne constituent pas une solution à long terme.

- Attention, les médicaments contre la douleur se marient mal avec ceux pour le sommeil. Assurez-vous de fournir toutes les informations à votre médecin.

- Un test d'apnée du sommeil est parfois nécessaire. Les appareils nocturnes donnent de très bons résultats sur la qualité du sommeil et la fatigue.

- La luminothérapie aide à réinitialiser l'horloge biologique. Elle est utilisée pour les endormissements trop tardifs.

- Le yoga, l'hypnothérapie, la méditation... Les techniques physiques et psychiques peuvent aider à l'endormissement sont nombreuses. 

- La mélatonine ou hormone du sommeil est sécrétée par notre cerveau lors de notre endormissement. Sa sécrétion est favorisée par une lumière tamisée. Il est donc conseillé de diminuer  l'exposition à la lumière  avant le coucher.

- Les écrans des ordinateurs et smartphones émettent une lumière bleue qui excite notre cerveau. Il est conseillé de porter des lunettes orange, ou de télécharger une application qui colore l'écran en orange. Ce dispositif permet d'augmenter la sécrétion de mélatonine de 33% chez les adolescents.

- Une chambre parfaitement noire ou le port d'un masque permettent d'augmenter la sécrétion de mélatonine.

- Le calme, le silence sont essentiels. Isolez-vous ou utilisez des bouchons. Certaines applications sur smartphones émettent des fréquences atténuatrices de bruit.

- Si vous êtes préoccupé, qu'il est difficile de calmer les pensées ou de ne pas s'énerver en pensant aux aiguilles du réveil qui courent, vous pouvez vous compter vos respirations (inspiration = 1, 2 , 3, 4, 5, expiration = 1, 2, 3, 4, 5), ou, remarquez les mouvements respiratoires, le glissement du drap.... A chaque fois que vous vous rendez compte que vous êtes reparti dans vos pensées, ce n'est pas grave, reprenez.

- Et, si le sommeil ne veut pas venir, ce n'est pas grave, levez-vous, lisez... Passer une mauvaise nuit de temps ne'est pas dramatique.

Source: https://www.retrainpain.org/francais

69 rue Charles Lecour

44120 VERTOU

Au dessus de la librairie

"Lise et moi"

Au 06 49 17 96 04

Secrétariat ouvert

Du lundi au vendredi

De 8h à 19h

Le samedi

De 8h à 12h

Cabinet paramédical

Les Iris

13 rue de Machecoul

44310 Saint Phlibert de Grand Lieu

0240787270